mercredi 20 juin 2012

Youpi & Voilà ! (tout simplement)


Ces derniers temps, les journées de travail furent entrecoupées de séances de piscine, de cueillettes de framboises au parc — les premières de l'année, que l'on découvre avec surprise et ravissement —, de séances de cinéma rue Champollion, et aussi d'escapades dans mon café préféré du moment, qui se défend bien en cafés mais aussi en scones, cookies et cakes.
J'ai vu des films étranges, intriguants, le genre de film qui ne sort pas de votre esprit quand vous quittez la salle. Le destin de Cesare, le plombier romain de I giorni contati, m'a laissée songeuse — échappe-t-on jamais à sa condition ? Celui de Jimmy Angelelli de Fingers, tiraillé entre sa passion immodérée pour la musique — au point qu'il ne se sépare jamais de son encombrant radio-cassette doudou —, son impuissance et sa violence tapie, est terrible, tout comme la vie sordide de Beatrice Hunsdorfer, personnage à la dérive dans The Effect of Gamma Rays on Man-in-the-Moon Marigolds — le film se clôt sur une note d'espoir, pourtant.

Ces derniers temps, il y eut aussi des épreuves angoissantes mais nécessaires. Après la plus longue d'entre elles, le réconfort est venu d'un déjeuner chez Lengué. Bento sublime, délicat, exquis. Je vous en reparlerai.
Puis, les épreuves furent suivies de jours d'attente insoutenable. Le 15 juin, alors que le spectre de la lose planait au-dessus de ma tête, le mail de la délivrance finit par arriver : j'allais pouvoir continuer à exercer le métier de mes rêves pour une durée indéterminée. Enfin.
Ce soir-là, c'est avec un clafoutis de la victoire que je me suis rendue au club de lecture — où je me suis franchement énervée contre une imposture littéraire nommée Modiano —  et que j'ai pu effacer le cauchemar du 15 juin précédent.

Le lendemain, nous avons fêté cette heureuse nouvelle à Youpi & Voilà, tout désigné pour l'occasion. J'avais en tête une image, une description vues chez Camille...
On nous servit des sardines de l'Île d'Yeu marinées à cru, parsemées de graines de sésame à la prune, du rouget barbet accompagné de mozzarella et de ketchup de poivron, et une noix de bœuf d'Aquitaine habillée de petits éclats d'olives et de petits pois frais et croquants — une merveille. Pour finir, de l'abricot (poché, probablement), des fraises, du coulis, un gâteau sablé, et une glace que nous n'avons pas réussi à identifier — "safran", nous dit-on à la fin du repas.
Ce fut, pour nous aussi, un "moment de ravissement profond".
La soirée se prolongea avec une promenade le long du Canal Saint-Martin, et la douceur de la nuit nous poussa jusqu'à Sully-Morland, où nous avons fini par prendre le métro pour rentrer.

Ces derniers temps, ma cuisine fut quelque peu désertée, délaissée. La seule chose que j'avais régulièrement plaisir à préparer, c'étaient ces copieux sandwiches pour le déjeuner :

Sandwiches poulet rôti & BLT


Il s'agit simplement de faire rôtir des cuisses de poulet (une par personne), de griller du bacon, et d'assembler les sandwiches à sa guise, avec pain de mie complet, morceaux de poulet rôti, bacon grillé, tomates fraîches, laitue croquante et mayonnaise, et de bien tasser le tout pour que rien ne s'échappe. Du fast food comme j'aime.

************

Ce soir, nous allons voir Dominique A au Casino de Paris : même artiste, même salle, mêmes circonstances qu'à l'automne 2009. Un curieux et heureux hasard.

Enfin, je ne pouvais espérer de meilleures conditions pour partir en Islande. J'ai tellement hâte !

22 commentaires:

julie a dit…

Félicitations! Je suis heureuse pour toi. Tout finit par s'arranger :)
Et je suis aussi curieuse de savoir de quoi s'agit ce métier. Bonne soirée!

Gracianne a dit…

Ou comment les dates predestinees n'existent pas. C'est cool, tout simplement. Et vivent les framboises.

Lucie a dit…

A 14h, en sortant de mon *boulot alimentaire*, et avant de me mettre à la rédaction de ce chapitre de thèse qui n'en finit pas, je vais me préparer un petit (un GROS) club sandwich de réconfort/transition. Merci de l'idée !
Quelque soit l'inspiration ou la recette que je viens chercher ou que je trouve au hasard, ici je ne suis jamais déçue :-)
Et Félicitations pour cette grande nouvelle !

Agnèslamexicaine a dit…

Félicitations pour toi et tu fais bien de festoyer les belles nouvelles! Pourquoi penses-tu que Modiano est une imposture? Je ne suis pas particulièrment connaisseuse de son oeuvre, mais je garde un souvenir concentré du Café de la Jeunesse perdue... J'envie tes salles de ciné!

ahurie a dit…

J'aimerais tellement partir dans tes bagages !

Lamouette a dit…

Et ben voilà ! Ravie pour toi, Mingou. Et je t'envie de pouvoir fêter les bonnes nouvelles dans des restaurants comme ca, par chez moi ils ne courent pas les rues (si je puis m'exprimer ainsi ...)Ton sandwich me fait furieusement envie pour un de mes (trop) nombreux repas pris dans le train ...

Morning g a dit…

Félicitations pour cette chouette nouvelle !
Pour la cuisine...on a toujours des périodes où on est moins inspirée, mais faut pas se forcer hein, sinon, c'est plus du plaisir ! Et chouette bis : tu me donnes de nouvelles idées de lieux à visiter :-) Avec les beaux jours qui semblent enfin revenus (croisons les doigts) les envies de sorties reprennent le dessus !
(mais quel est ce mystérieux endroit où tu trouves des framboises....?)

MM a dit…

julie : Bon, c'est peut-être un peu exagéré quand je parle du "métier de mes rêves" parce que ce serait plutôt musicienne dans un orchestre (ou un groupe) ou Marc Boutavant, mais c'est de l'ordre de l'impossible. Donc, après ça, linguiste (informaticienne) est bien le métier de mes rêves (je rêve d'être linguiste depuis toute petite).

Gracianne : J'avoue, j'ai un vieux fond de superstition en moi... Quand je me suis rendu compte que la réponse allait arriver un an jour pour jour après un cuisant échec, j'ai eu très peur. Heureusement, j'ai eu tort.
Vive les framboises, oui ! Il y en a à profusion en ce moment, c'est chouette :-)
Merci encore pour ton soutien indéfectible et désolée de t'avoir soûlée si régulièrement avec mes histoires d'entretiens et de réponses qui n'arrivent pas...

Lucie : Sache que je comprends tout à fait, pour l'avoir vécu moi-même, ton besoin de réconfort ! J'admire ta capacité à combiner boulot alimentaire ET thèse (ça, je n'en aurais jamais été capable). Plein plein de courage pour ce chapitre, et les suivants !

Agnès : Bon, en fait, je n'ai lu qu'un seul livre de lui, Un pedigree, et je dois dire que j'ai été hyper déçue. J'ai déploré l'absence de style, ce n'était pas de la littérature. Ça ressemblait davantage à une rédaction de collégien, plate et ennuyeuse à mourir. D'ailleurs je n'ai pas réussi à finir le livre.
J'en essaierais bien d'autres pour vérifier s'il peut écrire différemment, mais je n'en ai pas le courage, et puis on m'a dit que c'était pareil dans le reste de son œuvre...
Je suis en pétard, parce que je me faisais une joie de le découvrir enfin, et je m'attendais à tout sauf à ça.

ahurie : Moi, c'est dans tes cahiers de dessin que j'aimerais me glisser. Merci, d'ailleurs, de nous en montrer autant ! J'adore !

Lamouette : À vrai dire, je n'ai pas tellement besoin de prétextes pour découvrir de nouveaux endroits :-) Même sans ce CDI à fêter, j'aurais réservé une table chez Youpi & Voilà sans trop tarder.
Pour tes repas dans le train, tu devrais t'inspirer de ce que fait Sonia Ezgulian, elle a le don d'égayer le moindre pique-nique ou déjeuner sur le pouce.

Morning g : Merci merci !
Au fait, j'ai essayé ta technique de cuisson du magret, et c'était tip top. Merci !
(Je te donnerai le nom du parc par mail, je ne veux pas le divulguer ici ;-) On est déjà si nombreux à se battre pour ces framboises...)

Patrick Cadour a dit…

Excellente nouvelle, bravo, c'est vrai que tu es très spécialisée, pas facile par les temps qui traînent...

Sinon, tout ça ne me dit pas ce qu'est le "condiment de bulots" de ton dessin, tu as une idée ?

Cécile a dit…

Tellement contente pour toi. Tu vas pouvoir en effet partir le coeur léger et te délester du fardeau des incertitudes et des doutes concernant l'avenir. Oublier peut-être aussi les mauvaises expériences ou dates maudites des années passées. Que ce soulagement et cette joie irradient tes vacances et les semaines à venir.
Je t'embrasse.

PS: Je me sentais déjà "out" mais la liste des films que tu as vus n'arrange rien, aucun titre ne m'est familier... Enfin, je sais par contre qui est Dominique A (!!), tout n'est pas perdu;-)

Mathilda a dit…

Merci pour toutes ces bonnes adresses et bravo !!

MM a dit…

Patrick : C'était complètement inespéré. Comme quoi, il ne faut jamais baisser les bras.
J'ignore le pourquoi du terme "condiment", parce qu'il s'agissait juste de bulots éparpillés autour du morceau de viande (je n'en raffole pas, d'ailleurs).

Cécile : Merci ! Cela met un terme à toutes ces années de galère, de doute... Alors oui, je pars en vacances le cœur léger :-)
Je vous souhaite le même dénouement heureux. Courage !
Je t'embrasse.
P.S. : Je ne voulais surtout pas te donner l'impression d'être complètement "out"...

Mathilda : Merci !

Sarah-Lou a dit…

Félicitations MM! Je suis très contente pour toi!
Je n'ai pas lu Pedigree mais je me souviens avoir beaucoup aimé Modiano (La Place de l'étoile et Villa triste) il y a presqu'une dizaine d'années. Aujourd'hui je m'aperçois que je n'en ai quasiment aucun souvenir. C'est peut-être que ce n'était pas si marquant que ça alors.
Bonnes vacances! on attend tes impressions avec impatiences.

Sarah-Lou a dit…

impatience! (ceci dit impatiences serait joli aussi, si on t'attendait avec des fleurs)

Artsakountala a dit…

Bravo ! Bravo ! Bravo !

avis a dit…

brao mingou c'est une très bonne nouvelle :)
bises
manuela

Camille a dit…

je me suis réjouie, bien entendu, de tous ces bonheurs distillés à coup de petits messages, jusqu'au départ islandais*. Victoires !.
J'ai pensé à toi cet après-midi en salle obscure de la rue Champollion, j'avais choisi une séance à 16h30. très mauvaise idée. Beaucoup de personnes un peu sourdes dont les murmures à destination des voisins se transforment en beuglements. (il faudra aussi que tu ailles voir Faust, j'aimerais bien avoir ton avis)
*Et que Youpi & Voilà t'ait plu également.

Raids Pâtisseries a dit…

Miam miam, c'est bon, le fast food comme cela

misa a dit…

Comment as-tu trouvé Dominique A ? (son dernier opus m'a laissée toute chose, "vers le bleu" me touche beaucoup, et je chantonne souvent "rendez-nous la lumière") Je compte bien aller le voir à la rentrée quand il passera par chez moi.
(Connais-tu Alt-J ? c'est ma nouvelle lubie musicale, avec une beau travail sur les voix...)
Bon voyage aussi...

MM a dit…

Sarah-Lou : Merci ! Je suis très contente pour moi aussi :-)
Je suis sans doute excessive au sujet de Modiano, mais c'est à la mesure de la déception que j'ai eue...

Artsakountala : Merci ! Merci! Merci!

avis : Viii ! Tout ça me fait penser à un dessin de Mix & Remix que je trouve très drôle, et qui l'est encore plus quand on est dans une situation disons désespérée. Il faudra que je vous montre.

Camille : Victoires, oui ! Enfin !
Les séances de l'après-midi à la Filmothèque (ou était-ce au Reflet Médicis ?) sont parfois pénibles, je le reconnais. Mais pour le The Effect of Gamma Rays, je n'ai pas eu de problème.
J'ai vu la bande-annonce de Faust, je ne sais pas encore si j'irai le voir...

Raids Pâtisseries : Oui, c'est dix fois mieux qu'un sandwich chichement garni acheté je ne sais où...

misa : Dominique A, c'était super ! Bon, comme d'habitude, il était dans son trip et ne communiquait pas avec le public pendant les morceaux, mais c'était un spectacle généreux (quasiment 3 heures de chant), énergique et émouvant. J'ai adoré le regarder bouger, sa gestuelle me fascine.
Je ne connais pas Alt-J, je vais demander à mon poulet !

Tatieva a dit…

J'ai toujours le même ravissement à plonger dans tes délicates gourmandises... surtout quand elles sont accompagnées de belles nouvelles !
Tiens, ben puisque c'est comme ça, je reprends une frite de polenta...
;-)

Touteslesrecettes a dit…

Hej!

Bonjour,

Nous venons de lancer Touteslesrecettes.fr, un site web où les utilisateurs peuvent chercher des recettes à travers des milliards de sites de nourriture et des blogs d'alimentations et de recettes.

Nous avons remarqué que vous avez beaucoup de délicieuses recettes sur votre blog (La peau d'ourse) et nous vous suggérons de jeter un coup d'oeil à notre classement de recettes: http://www.touteslesrecettes.fr/le-classement-des-blogs-de-recettes

Si vous désirez ajouter votre blog à la liste et que vos recettes soient indexées sur Touteslesrecettes.fr, vous devez juste suivre le mode d'emploi ici: http://www.touteslesrecettes.fr/inscrivez-vous-sur-le-top-blogs-de-recettes

La version de Touteslesrecettes.fr existe déjà en Espagne, en Suède, au Danemark, en Norvège, et aux États-Unis et dans leur langues respectives. Grâce à nous, les blogs reçoivent des milliers des visites tous les jours. Certains d'entre eux reçoivent même plus de 20 000 visites toutes les semaines.

Vous pouvez par ailleurs nous trouver sur Facebook: https://www.facebook.com/pages/Touteslesrecettesfr/345663622120452

Je vous salue cordialement,
Renato
Touteslesrecettes.fr, Todareceta.es, RecipesUS.com, Hittarecept.se,
Findeopskrifter.dk, Alleoppskrifter.no