mardi 9 juillet 2013

Dans la pesanteur de l'été



L'été est arrivé. Maintenant qu'il est là, je repense avec d'autant plus de nostalgie à l'Islande, à sa fraîcheur et à ses grands espaces. Paris me fatigue, la ville me fatigue. Jamais je n'aurais imaginé pouvoir affirmer cela, et pourtant.
Heureusement, les poteaux du bureau sont là, qui acceptent toujours avec enthousiasme les escapades gourmandes, que ce soit pour des "bibimbap" revisités, des sandwiches savamment composés ou des fars bretons exquis que l'on peut déguster sur un piano à queue, ou encore pour continuer la tournée des burgers. Hier midi, nous pique-niquions au parc Monceau, en écoutant L. nous jouer des airs brésiliens au cavaquinho.

L'été s'est donc installé. J'espère que le parc en face de la maison donnera beaucoup de framboises cette année et que le carnet de voyage, sur lequel j'avance par (tout) petits bouts depuis un mois, sera bientôt fini.

6 commentaires:

Sarah-Lou a dit…

Moi aussi j'ai pointé mon museau à la pointe du groin. Hum la salade de tomates à l'ancienne. Je ne doute pas que Paris saura te re-séduire bientôt, peut-être quand, d'ici quelques jours, elle se sera un peu vidée.

Cookismo a dit…

Comme je te comprends... Je viens de quitter la capitale pour m'installer en Autriche, au vert. Une vraie renaissance ! Pas de Bibimbap par ici. Il faut les faire à la maison, mais c'est un moindre mal ^^ Bel été à toi. Christelle

Gracianne a dit…

Je n'en reviens toujours pas de t'entendre dire que la ville te fatigue - incroyable ;)

(j'aime beaucoup le dessin du renne sur le carnet de voyage)

Claire a dit…

Dis, au fait, tu aurais plus d'infos sur les jours/horaires d'ouverture de La Pointe du Grouin?
Ce carnet a l'air magnifique :-)
(c'est marrant, Blend est bientôt au programme pour nous aussi, il était temps de faire la contre-visite ;-)

MM a dit…

Sarah-Lou : Je n'ai pas goûté à la salade de tomates anciennes, mais j'ai goûté à pas mal d'autres choses, et tout était bon !

Cookismo : Quelle chance ! Je veux bien te croire quand tu parles de renaissance. Je ne connais surtout Vienne, mais le peu que j'ai vu du reste de l'Autriche me donne très envie d'y retourner...

Gracianne : Et ça ne s'arrange pas...
(Le renne était beau, ça aide !)

Claire : Aucune idée. À ma connaissance, il n'y a pas de téléphone à la Pointe du Grouin, mais comme ça évolue à chaque fois que j'y vais, ils en ont peut-être installé un depuis...
Je ne sais pas s'ils sont toujours fermés le samedi ou non... Je n'ai pas trop cherché à savoir non plus car c'est une de nos adresses de pause déjeuner en semaine, et là, la question ne se pose pas. Sauf en ce moment peut-être : fermeture estivale ou non ?

Claire a dit…

Ben en fait j'avais pensé que tu pourrais leur poser la question, puisque tu as la chance d'y aller quand ils sont ouverts... ;-)
J'ai appelé chez Casimir pour demander : en ce moment La Pointe du Grouin est fermée pour les vacances, mais sinon en temps normal ce n’est ouvert que du lundi au vendredi, en continu (jusqu’à minuit – 1h du mat’).
Notre seconde visite chez Blend était top :-)
Par contre leur cheesecake c’est une grosse arnaque : minuscule, pas génial (le mien est meilleur en tout cas), et du coup très cher pour cette quantité et cette qualité : 5€ !!