lundi 13 juin 2011

Triptyque breton (2) : Tanpopo


La Promenade des premiers rayons d'été, l'année dernière, à Saint-Malo, nous avait enchantés. J'avais gardé un doux souvenir de cette journée passée entre amis.

Un an après, une envie irrépressible : retrouver la grâce d'un repas à Tanpopo.
Ce jour-là, le soleil était de la partie. L'après-midi fut réparti entre une pause kouign amann, crêpe et provisions de sardines - juste après avoir garé la voiture au pied des remparts -, puis une longue balade sur le Grand Bé, où une sorte de mille-pattes incroyablement velue - mais attendrissante - est venue se jucher sur la cheville gauche de mon poulet alors que nous étions assis sur l'herbe. Un vent fort balayait le rocher, qui me décoiffait sans cesse. Pourtant, nous étions bien mieux là, au sommet du Grand Bé, que sous le soleil brûlant de la plage. Beaucoup de souvenirs furent évoqués durant la balade, au cours de laquelle j'ai jonglé avec mes trois appareils photo habituels (alors que vous avez dû remarquer que je ne vous montrais aucune photo...).

Comme l'année dernière, nous nous sommes amusés à comparer et à "noter" les plats dégustés, sans aller toutefois jusqu'à un classement final. Néanmoins, nous étions tous les deux d'accord pour dire que les sardines et ris de veau panés étaient fantastiques et surprenants (et beaux, avec le fuchsia de la betterave et le noir du wakamé), la terrine d'avocat avec sa raie pochée et ses légumes croquants un plat tout en délicatesse, tandis que le dessert, cette mousse au Calpis renfermant en son coeur un biscuit de Savoie imbibé de coulis de framboises, fut une manière parfaite de clore cette Promenade des brises du printemps.

(amuse-bouche, hors-compétition)

****

**

***

**

****

**

****

Tanpopo
5, place de la poissonnerie
35400 Saint-Malo
02 99 40 85 53
Fermé le lundi

9 commentaires:

Natalia a dit…

La délicatesse de tes crayons m'enchante toujours. Si je passe par Saint-Malo, je n'oublierai pas de faire escale chez Tanpopo. Je crois que c'est le genre d'endroit qui me plairait...

christinecho a dit…

moi aussi , ces dessins m'enchantent. Quant à Tanpopo, c'était malheureusement fermé en janvier quand je suis allée à St Malo pour nos grandes vacances de l'été austral. Tant pis pour nous.

Cléo a dit…

Ca a l'air fantastique Tanpopo! (ou alors ce sont tes dessins qui lui donne cette impression de folle aventure gustative.Je me suis complètement perdue dans ton blog, de hyperliens en billets lointains.

Cléo a dit…

*donnent (shame). J'ai rédigé ce commentaire en étant au téléphone avec Dubaï, d'où la friture sur la prose!

Gracianne a dit…

J'aime beaucoup lire/regarder ce gerne de billet le midi tout en dejeunant. J'ai l'impression du coup que ce que j'ai apporte est meilleur tellement l'impression laissee par tes dessins est forte. Les udon sont superbes - entre autres.

Et c'est toujours pas juste.

Camille a dit…

bon, je propose qu'on emmène Gracianne en week-end breton, je pense que ça lui ferait vachement plaisir :)
le plat sardine veau wakamé betterave rhubarbe a l'air totalement improbable (je suis la seule à penser ça ?!). mais donc hyper tentant.

MM a dit…

Natalia : Merci !
Effectivement, je pense que ça te plairait, même si le repas est un peu long et que les plats peuvent être inégaux... (enfin, ça reste une super expérience)

Christinecho : Dommage... Il faudra retenter une autre fois.

Cléo : Je n'ai pas assez de recul sur les dessins pour pouvoir répondre à ta question... Mais je suis ravie de l'effet produit :-)

Gracianne : Tant mieux ! Je peux essayer d'en faire plus souvent ! :-)
(Les udon m'ont un peu déçue parce qu'ils ressemblaient plus à des tagliatelles qu'à de vrais udon, mais je chipote, c'était bon quand même)

Camille : C'est une excellente idée !
Improbable, c'est le mot. L'intitulé du plat nous a plongés dans un abîme de perplexité... Mais au moment de la dégustation, surprise et joie : l'association marche très bien !
On en aurait presque redemandé (mais il faut dire que friture et panure sont nos amies).

Sovanna a dit…

Je like les dessins ^^
Le chou pointu a l'air d'avoir la côte, il y en avait au menu de Yam Tcha aussi il y a qqs mois. Mais j'en ai jamais vu sur les marchés par ici, dommage.
La mousse au Calpis m'intrigue, est ce que c'était texturé comme une mousse au chocolat (ou une tarte au fromage blanc alsacienne) ou plus léger comme une écume ?

MM a dit…

Sovanna : Merci !
Oui, je crois que chou pointu est un légume en vogue ces temps-ci...
La mousse au Calpis était très légère, tout en ayant du corps. Peut-être un peu plus dense qu'une mousse au chocolat.